SAS : 5 minutes pour tourner les couleurs à votre avantage

SAS : 5 minutes pour tourner les couleurs à votre avantage

By : -

SAS : 5 minutes pour tourner les couleurs à votre avantage

Bonjour,

Dans ce podcast, nous allons nous intéresser aux COULEURS pour rendre vos rapports créés en SAS plus sympathiques.

Si, par hasard, vous souhaitez en savoir plus sur mes formations en SAS, vous pouvez consulter le site xxformat.com ou me contacter directement par email à veronique.bourcier@xxformat.com.

À présent, intéressons-nous aux couleurs.


Vous avez peut-être déjà l’habitude d’utiliser des mots-clés pour ajouter des couleurs dans vos rapports comme… yellow, pink, orange, green, purple.

Comme vous le savez, le choix est plutôt limité
et le rendu… moyen.

Je vous propose, ici, de choisir vos couleurs, pour avoir un résultat mieux adapté aux attentes du monde professionnel.

Partie 1 : trouver le code couleur

Dans un premier temps, nous allons voir comment TROUVER LE CODE pour désigner la couleur de votre choix.

Dans un second temps, je vous expliquerai comment standardiser l’utilisation des couleurs dans VOTRE entreprise.


Premier point : comment trouver le code pour désigner la couleur de votre choix ?


Il faut comprendre qu’en informatique, une couleur est basée sur trois couleurs primaires. MAIS… ce ne sont pas les couleurs primaires apprises à l’école dans votre cours de peinture. Non ! Non ! Les couleurs primaires en informatique sont le rouge, le VERT et le bleu .

Vous avez aussi besoin de comprendre que derrière chacune de ces couleurs primaires se cache une quantité. Cette quantité est un nombre entre 0 et 255.

Il existe plusieurs manières de nommer une couleur comme les mots-clés yellow ou pink mentionnés précédemment ou encore des codes.

Ici, nous allons utiliser des codes commençant par les lettres CX, suivies de 6 caractères :

– les deux premiers caractères représentent la quantité de rouge,
– les deux suivants la quantité de vert
– enfin les deux derniers, la quantité de bleu.

Ces quantités, allant de 0 à… 255, sont exprimées en valeur hexadécimale. Ce sont donc des valeurs allant de 00 à FF.

Où trouver ces valeurs hexadécimales ?

Sous Windows, et notamment Excel, on peut sélectionner une couleur en particulier dans les paramètres avancés et voir la quantité de rouge, de vert et de bleu, MAIS… sous forme décimale.
Selon le logiciel, l’équivalent en valeur hexadécimale est disponible ou pas.

Du coup, comment on fait pour trouver la valeur CX et ainsi répondre à tous les scénarios ?

Je vous propose cette petite macro que j’ai appelée RGB. Les valeurs décimales sont entrées dans les paramètres de macro.

Le résultat de la macro est une valeur CX.

%macro rgb(red,green,blue);
CX%sysfunc(putn(&red.,hex2.))%sysfunc(putn(&green.,hex2.))%sysfunc(putn(&blue.,hex2.))
%mend rgb;

On va prendre un exemple. On va appeler cette macro pour voir son fonctionnement. Nous entrons dans les paramètres de la macro la quantité de rouge (255), de vert (147) et de bleu (0).

Le tout est sauvegardé dans une macro variable appelée ROUGE, tout simplement.

%let rouge=%rgb(255,147,0);
%put &rouge.;

On obtient la valeur CX suivante :

CXFF9300

Pourquoi ai-je fait le choix de sauvegarder le résultat dans une macro variable ?

Tout simplement par souci de lisibilité.

Disons que vous écriviez un programme où vous avez trois couleurs : du vert, du orange et du rouge.

En remplaçant les valeurs CX par le nom des macro variables,
vous saurez directement quelle couleur se cache derrière. Pas besoin d’ajouter un commentaire à chaque fois.
Si vous voulez changer la teinte de votre rouge, le rendre plus foncé par exemple, vous pourrez le faire
– plus tard,
– à un seul endroit, au début de votre programme.

Vous suivez toujours ?

Partie 2 - standardiser l'usage des couleurs dans votre entreprise

Qu’à ton vu jusqu’à présent ? Nous avons vu comment trouver le code CX pour désigner une couleur. La question est maintenant de savoir comment utiliser judicieusement ces couleurs dans votre entreprise ? C’est le point numéro 2 de ce podcast.

Pour standardiser l’usage de vos couleurs, je vous conseille de créer des PALETTES DE COULEURS qui serviront de référence dans votre entreprise.

Vous pouvez créer une palette de couleurs contenant les couleurs par défaut d’Excel.

Vous pouvez aussi créer une palette de couleurs basée sur la charte graphique de votre entreprise.

Pour récupérer une couleur, on peut utiliser, ce qu’on appelle une pipette.
Sous Mac, elle est intégrée par défaut.
Sous Windows, on peut passer par un logiciel de traitement d’images ou un site Internet.
Vous entrez le mot “pipette” sur un moteur de recherche.
Vous trouverez alors de multiples sites vous permettant de récupérer le code de la couleur sélectionnée sur l’écran.

Dans les deux cas, je vous propose d’afficher dans vos palettes de couleurs trois à quatre informations :

1/ la couleur
2/ les valeurs décimales pour le rouge, le vert et le bleu
3/ la valeur CX

Optionnel mais parfois utile, vous pouvez compléter le tout avec un petit nom.

À partir de ces palettes de couleurs, vous pouvez créer, ce qu’on appelle, des ÉCHELLES DE COULEURS et leur donner également des noms.


Exemples :
– échelle binaire composée de vert et de rouge
– échelle tricolore composée de vert, d’orange et de rouge

Grâce à toutes ces informations, vos interlocuteurs pourront choisir et communiquer simplement les couleurs qu’ils souhaitent avoir dans leur rapport.

Si vous voulez limiter leur choix, vous pouvez également préciser dans vos standards :
1/ quelles seront les couleurs autorisées pour le TEXTE de vos rapports, que ce soit les titres, les sous-titres, le nom des colonnes ou les données,
2/ quelles couleurs s’appliqueront aux FONDS DES CELLULES d’un fichier Excel ou quelles couleurs pour les ONGLETS,
3/ quelles couleurs préférer pour les GRAPHIQUES.

Les possibilités sont nombreuses.

Récapitulatif

Récapitulons ce que nous avons vu :

1/ Nous avons vu que les couleurs pouvaient être exprimées par des codes commençant par les lettres CX
et que ces codes pouvaient être retrouvés au moyen d’une macro.

2/ Grâce à ces codes, nous avons pu compléter nos standards de palettes et d’échelles de couleurs qui pourront être repris pour définir les couleurs des templates de fichiers Excel, Word, etc.

À vous de jouer !

À vous de jouer avec ces couleurs.

N’hésitez pas me dire si vous avez mis en place une telle approche dans votre entreprise et ce que cela vous a apporté.

Vous avez toujours la possibilité de vous inscrire à la newsletter pour être informé de mes nouveaux podcasts, vidéos sur SAS. L’adresse est : xxformat.com/fr/newsletter

Je vous dis à très bientôt pour un prochain podcast. D’ici là, continuez à programmer en vous amusant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

11 − 8 =